Le pistolet de massage: effet de mode ou réel impact sur vos performances?

pistolet de massage

L’origine du pistolet de massage

Le pistolet de massage nous vient de Suède, où il s’est popularisé grâce au docteur Zander dans les années 1870. Ce dernier l’utilisait pour soulager les douleurs liées aux muscles atrophiés. Resté dans l’oubli pendant des années, c’est en 2008 qu’un chiropracteur du nom de Jason Werseland le remet sur les devants de la scène sportive. Suite à un grave accident de moto, il cherche un moyen de soulager ses maux de dos. C’est alors qu’il s’intéresse au pistolet de massage, qui lui permet de diminuer considérablement ses douleurs. Il partage alors son témoignage, qui fait du pistolet de massage l’outil à la mode dans le monde des sportifs et de la rééducation.

Mais au fond, c’est quoi ?

Le pistolet de massage est actuellement l’appareil le plus prisé des sportifs professionnels ou amateurs mais aussi des staffs techniques. Il permet une thérapie par percussion/vibration dans une zone très ciblée du corps grâce à ses différents embouts. Le pistolet masse par torsion, ce qui est différent du massage manuel ou de l’automassage, avec par exemple un rouleau de massage, qui sont considérés comme du massage par « pétrissage ».

Pourquoi et quand utiliser le pistolet de massage ?

Avant l’entrainement :

Une étude scientifique sur l’utilisation du pistolet de massage avant l’entraînement vient enfin de voir le jour. L’étude en question nous apprend que le pistolet de massage permet d’améliorer l’amplitude de mouvement sans entrainer de perte de force sur le muscle massé. En d’autres mots, il permet de détendre le muscle avant l’entrainement afin de gagner en mobilité tout en conservant sa force.

Mais attention, il ne remplace pas la totalité de l’échauffement. Il s’agit d’un outil, mais la montée en charge progressive pour un entraînement de force ou l’augmentation du cardio ne doivent pas être négligés.

Après l’entraînement :

Après l’entraînement, le pistolet de massage est utilisé pour détendre les muscles qui ont été sollicités grâce au massage par percussion/vibration. L’appareil coupe temporairement la circulation sanguine vers le muscle à cause de la pression exercée sur la peau, et une fois le massage terminé, le corps envoie alors d’autant plus de sang dans la zone massée. Cela permet d’augmenter le flux sanguin et donc l’élimination des déchets.

En rééducation :

Le pistolet de massage est également utilisé par certains kinésithérapeutes/physiotérapeutes et staff médicaux dans plusieurs cas :

Il peut servir à détendre les muscles grâce à un massage du tissu conjonctif profond (MTP) via la technique réflexe qui est normalement réalisée manuellement. Le but est de « taper » le muscle avec ses doigts, comme avec un bâton, et de provoquer une réaction au niveau du système nerveux périphérique (parasympathique). Ce dernier envoie alors un message de douleur au cerveau, qui libère des endorphines afin d’inhiber la douleur et de détendre le muscle en question.

Il est également utilisé sur les tendons pour les assouplir et diminuer les raideurs, ainsi que sur les ligaments, pour les stimuler. Si vous souhaitez l’utiliser dans ce genre de situation, je vous conseille de vous rapprocher d’un spécialiste, car une inflammation est vite provoquée sur ces structures fragiles.

En conclusion : le pistolet de massage est-il juste un effet de mode ?

Nous sommes face à un manque de recherches scientifiques sur le sujet.

D’une part, certains tentent de nous vendre du rêve avec un appareil qui prévient et guérit les blessures tout en faisant office d’échauffement et de récupération à la fois.

De l’autre, les athlètes professionnels et amateurs qui utilisent cet appareil ont un bon ressenti après le massage, il est donc difficile de dire qu’il ne fait pas du bien.

Enfin, il y a la partie scientifique, et c’est surtout celle-ci qui manque des preuves. En effet, il y a très peu d’études qui ont été réalisées sur les bienfaits du pistolet de massage. C’est pourquoi il serait intéressant de faire des études comparatives selon le moment auquel il est utilisé. Par exemple pour l’échauffement, en comparant les différentes techniques de massage (pistolet, rouleau/stick de massage) ou l’étirement activo-dynamique. Mais aussi pour la récupération, en comparant par exemple les bains froids, les electrostimulateurs (Type Compex), les étirements et le pistolet de massage.

Pour conclure, le pistolet de massage est l’outil à la mode et fait du bien aux athlètes qui l’utilisent. Mais comparé aux autres méthodes, est-il aussi efficace ? Qu’en est-il de son avenir face au couteau de massage venu tout droit de USA, qui semble encore plus prometteur ? Plus d’études scientifiques sont nécessaires pour pouvoir répondre à ces questions.

Vous utilisez un pistolet de massage ? Votre avis m’intéresse, dites moi quand et dans quel but vous l’utilisez.

Vous avez des questions à propos de cet article ou cet article vous a plu ?
N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à le partager !

Source des articles

J. Chen, H. Chen, F. Zhang, H. Pan Rhabdomyolysis After the Use of Percussion Massage Gun: A Case Report 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin